avril 24, 2023

“Comment faire face à l’importance de ce sujet crucial ?”

Vous voulez que le SEO de votre site rentre dans l'âge adulte?

Contactez moi et voyons ça! ;)

Partager


La dépréciation des données : un phénomène qui bouscule les pratiques de collecte

Les entreprises sont aujourd’hui confrontées à un véritable défi en matière de collecte de données. La fin des cookies tiers, les réglementations en vigueur et la prise de conscience des consommateurs quant à l’utilisation de leurs données les obligent à revoir leur stratégie. C’est ainsi que la notion de dépréciation des données a vu le jour dans le monde du marketing digital. Qualifio, la plateforme spécialisée dans la collecte de données first-party et zero-party, nous explique comment adapter sa stratégie face à ce phénomène.

Les quatre facteurs clés de la dépréciation des données

La collecte et l’utilisation des données deviennent de plus en plus complexes pour les entreprises. Qualifio a identifié quatre facteurs qui expliquent cette situation :

  • Les limitations des navigateurs : les navigateurs ont mis en place des restrictions visant à garantir la confidentialité des utilisateurs.
  • Les réglementations : des lois visant à protéger les données des internautes ont émergé, comme le RGPD en Europe.
  • Les « walled garden » : les grands éditeurs ont mis en place des restrictions pour limiter l’accès aux données d’acteurs tiers.
  • La prise de conscience des consommateurs : les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’importance de leurs données et cherchent à les protéger.
Les quatre facteurs qui rendent difficile la collecte et l’exploitation des données des consommateurs. © Qualifio

Comment construire une stratégie solide face à la dépréciation des données ?

Face à la dépréciation des données, les marques doivent repenser leur approche en matière de collecte et d’utilisation des données. Selon Qualifio, il est primordial de s’assurer que les données sont récoltées avec le consentement de l’audience et que les utilisateurs comprennent comment elles sont stockées et utilisées. Les experts recommandent de collecter des données first-party et zero-party, c’est-à-dire des données que le consommateur consent à partager avec la marque afin d’améliorer son expérience.

Qualifio met également en avant l’importance du marketing interactif pour collecter des données first-party et zero-party. Cette technique permet de proposer des campagnes personnalisées et de mieux comprendre l’audience.

La stratégie de L’Oréal EMEA pour collecter des données first-party et zero-party

L’Oréal EMEA a souhaité adopter une stratégie de collecte de données structurée, harmonisée et sécurisée afin d’acquérir de nouveaux clients et d’optimiser la qualité des contacts existants. Pour cela, le groupe a mis en place un programme européen de capture de données en s’appuyant sur la solution Qualifio Engage. Au final, 700 campagnes ont été lancées, permettant d’atteindre 5,5 millions d’utilisateurs.

La collecte de données first-party et zero-party apparaît comme la solution adéquate pour permettre aux consommateurs de garder un plus grand contrôle sur les informations collectées. Et le marketing interactif est considéré comme l’une des techniques les plus prometteuses pour y parvenir.

Si vous voulez en savoir plus sur l’utilisation du marketing interactif et de Qualifio pour mettre en place une stratégie de collecte de données efficace, demandez dès maintenant votre démonstration gratuite.

Demander une démo gratuite de Qualifio

Par votre serviteur dévoué, SAM SESSINOU HOUNKPE-DUFFAY, le roi des Ninja et du Scroll; donc fan numéro 1 du manga légendaire NINJA SCROLL! 😉

+ loin dans la Matrice

Rejoins la force.

“Être deuxième, c’est être le premier des perdants” – Ayrton Senna